DÉCOUVREZ
NOS AVENTURES

 
 

On nous voit ici...

622023a01631a35e168b4a1b.jpeg

Les jeunes maraîchers attendent le public

Installés depuis deux ans en maraîchage bio au Magny, Benjamin et Sarah Dieu participeront demain à l’opération Le Salon à la ferme.

 

Demain après-midi, la Ferme Magnyfestante sera une maison de verre. Ses propriétaires, Benjamin et Sarah Dieu, animeront des visites guidées avec la volonté d’expliquer comment ils travaillent sur cette exploitation de deux hectares, située au lieu-dit « Le Châtaigner Carabin », dans la commune du Magny. Lire la suite

salon à la ferme.webp

Salon à la ferme : Les agriculteurs ouvrent leurs portes aux consommateurs pour montrer la réalité de leur métier.

Lancée l’an dernier, à l’annonce de l’annulation du Salon de l’Agriculture à Paris, cette manifestation destinée à permettre aux consommateurs de rencontrer sur leurs fermes des paysans avait rencontré un grand succès. Forte de celui-ci, la Confédération Paysanne, organisatrice de la manifestation, a décidé de la renouveler. Lire la suite

61be919b3a2eaa57108b4a9f.jpeg

Le Magny : la première récolte maraîchère des Dieu

Ils sont en passe de réussir leur pari. Sarah et Benjamin Dieu, jeunes agriculteurs installés au Magny depuis janvier 2020, ont enfin connu leur première saison véritable. Pour eux, l’année qui s’achève va certainement être gravée dans leur mémoire à jamais. Lire la suite

60501011b7b5a3815f8b4842.jpg

Le Magny : Sarah et Benjamin Dieu se mettent au vert

Le Magny. Sarah et Benjamin Dieu se sont installés au Châtaignier Carabin en janvier 2020. Ils y cultivent leurs légumes avec passion et détermination.

Rien ne prédestinait Sarah et Benjamin, 30 ans tous les deux, à s’installer au Magny afin d’y cultiver des légumes et des fruits biologiques. Lire la suite

60501018b7b5a3ac548b4927.jpg

De la graine jusqu’au légume

L’exploitation de Sarah et Benjamin Dieu – un Gaec (groupement agricole d’exploitation en commun) dont ils sont gérants à parts égales – se divise en trois parcelles : deux de 5000 m2 et une de 10.000 m2. 

À leur arrivée, les terres n’avaient plus été travaillées depuis sept ans. Une chance pour le modèle qu’ils souhaitent mettre en place... Lire la suite